jeudi 18 mai 2017

Une journée au Fauteuil à ressort

Ce matin, je suis arrivé à mon bureau sis au 15 place de l'église à Peillac, juste au-dessus du bar Le Relais, en plein cœur de bourg. J'avais une réponse à faire à un éditeur par rapport à une liste de dessinateurs que nous avions sélectionnés, afin de leur proposer un projet de roman graphique. En toute logique, j'ai demandé quelques conseils à Alexandre Aubert du Fauteuil à Ressort, parce qu'il sait lire les images mieux que moi, apprécier les types de dessins, les techniques mises en œuvre, et qu'il a une belle culture de la bande-dessinée. Il est graphiste. Juste après, j'ai envoyé un SMS à Mael Lhopiteau du Fauteuil à ressort, qui n'était pas dans nos locaux ce matin, pour qu'il me trouve comme ça, au débotté, quelques noms de groupes bretons imaginaires afin que je les soumette pour une web-série consacrée à la Bretagne sur laquelle je travaille actuellement. Non content d'être un très talentueux harpiste, qui décolle demain pour la Scandinavie afin de ravir les oreilles du nord de l'Europe, eh bien Mael parle couramment le breton, ce qui n'est pas mon cas. Dans la journée, il s'est passé plein de micro-épisodes comme ça... Et avant de partir, eh bien Anthony Sérazin du Fauteuil à ressort, comédien quant à lui, m'a fait admirer deux belles photos fraîchement prises mais aussi, prestement traitées par la main habile d'Alexandre Aubert que j'ai évoqué précédemment. Sur l'image, on voit Anthony en parfait gondolier et on se croirait à Venise. Et puis demain autrement, j'irai le soir venu à Ploemeur pour assister à la première du nouveau spectacle dans lequel joue mon proche collègue de bureau, Heikki Bourgault, fabuleux guitariste.
Je vous livre les choses comme elle se sont déroulées, sans trop de détail. C'est mon quotidien de travail dorénavant et je suis très heureux des dynamiques en place dans ce merveilleux fauteuil.
Vous voulez nous rejoindre ? N'hésitez pas... Il reste deux places dans nos bureaux partagés...

Aucun commentaire: