mercredi 11 janvier 2017

Résidence à Morlaix, billet 2

Hier, j'ai rencontré pour la première fois les classes d'Hélène (à l'IME d'Ar Brug) et de Nicolas (à l'école du Poan Ben). Mon breton est très embryonnaire mais disons que Ar brug signifie la bruyère et Poan Ben le mal de tête. Poan Ben était un lieu proche des tanneries, voilà ce que m'ont expliqué les élèves de Nicolas. Aucun rapport donc entre mal de tête et école.
L'idée est qu'on travaille ensuite tous ensemble à la création d'une histoire qui sera scénarisée et déclinée sous la forme de quelques planches de bande-dessinée.
Faire connaissance donc hier. De jolis moments forts, comme je les aime. Le matin, visite de l'IME par les élèves et l'après-midi, visite du centre de Morlaix menée par les élèves de Nicolas, agrémentée aussi de quelques interventions de ceux d'Hélène. Quelques images sur le site du Télégramme et un chouette article. Merci.
J'ai appris pas mal de choses sur cette ville que je trouve, depuis un petit moment déjà, assez magique. J'y suis passé plusieurs fois avant, pour différentes raisons. Trois collines, deux rivières qui traversent la ville sous terre, des venelles qui grimpent secs, des maisons très anciennes, des monuments devenus des fantômes et partout présent aussi, comme un souffle un peu sombre, la silhouette squelettique de Tristan Corbière. Le poète maudit, je l'ai lu adolescent, quand je m'habillais tout en noir. Je le relirai les semaines qui viennent avec beaucoup de plaisir.
On se revoit mardi prochain, avec les élèves d'Hélène et de Nicolas, pour faire avancer le travail.
Et si vous êtes par là également, eh bien venez au Roudour à Saint-Martin-des-champs à 18h30 lundi 16 janvier pour découvrir Cavale. C'est gratuit !

Aucun commentaire: