mardi 7 juin 2016

Des nouvelles du Fauteuil

J'ai déjà évoqué ici le collectif auquel j'appartiens depuis quelques temps maintenant. Il existe à Peillac une belle dynamique tournée vers les métiers de la culture. Ce n'est pas nouveau.
Cette dernière a mis des années à se mettre en place, en partie grâce à notre ancien maire, Jean-Bernard Vighetti. Nous disposons par exemple d'une magnifique médiathèque animée avec grand talent par une équipe hyper-dynamique. Nous accueillons sur la commune un grand nombre de spectacles, concerts, projections, lors d'événements réguliers (Fêtes des fruits de l'automne et Pomme d'orange) ou non. La cantine se transforme alors en zénith ou parfois, les artistes se produisent dans la salle à manger de votre voisin.
Mais dorénavant, disons qu'une partie des artistes présents sur le territoire auront leurs bureaux dans un même lieu, un lieu on ne peut plus central puisqu'il est situé au-dessus du Relais, bar trônant sur la place de l'église. Réunis au sein du collectif Fauteuil à ressort, elles/ils mutualiseront un certain nombre de choses. Cela ira un peu plus loin que le partage de locaux. C'est encore un peu tôt pour le dire, même si c'est déjà effectif pour un certain nombre d'entre nous, mais forcément, des projets communs naîtront, des trucs croisés. Parce que dans ce fauteuil, il y a une foultitude de talents : musiciens, comédiens, auteurs, graphistes, peintres, etc.
Les travaux avancent au Fauteuil à ressort et nous devrions être en mesure d'envisager un déménagement avant la fin du mois. Vous avez peut-être suivi déjà nos aventures grâce à la page Facebook du Fauteuil, premier outil de communication commun. Si vous n'avez pas encore liké la page, c'est par ici.
Je ressens un bonheur immense à avancer avec mes nouveaux collègues. Il faut dire qu'il flotte dans l'air, à Peillac, un très bel esprit, plein de solidarité, d'échanges, d'apéritifs...
L'inauguration du lieu est prévue en septembre. Une date sera bientôt définie. On vous attend nombreuses et nombreux.

Aucun commentaire: