jeudi 28 mars 2013

John Trap

John Trap distille une musique unique, dans un périmètre mélodique situé quelque part entre certains albums de Pink Floyd et Steve Nieve. C'est un genre de pop le plus souvent, extrêmement délicate et subtile. Et les arrangements sont souvent bluffants. Des climats, des ambiances fortes. Découverte récente pour moi pour un son entendu nulle part ailleurs. Un monde à lui quoi.
Après 1977 et 1980, que vous trouverez dans le catalogue décalé de l'Église de la petite folie, par ici, la bonne nouvelle est que John Trap prépare un nouvel album pour l'automne, en souscription actuellement. Moi, perso, j'envoie un chèque ces jours-ci.

Aucun commentaire: