mercredi 13 février 2013

Convard/Djian/Corbet/Heurteau : La Chenue

Comme la violence urbaine que l'on évoque plus souvent, la violence rurale possède ses propres codes. Haine farouche entretenue sur plusieurs générations entre deux familles, lettres anonymes, lourd secret. Les éléments présents dans La Chenue sont inscrits profondément dans une terre agricole. Et cette violence rurale parcourt l'ensemble d'un récit chapitré et assez dense (peut-être un peu trop).
Didier Convard a confié le manuscrit d'un roman à Jean-Blaise Djian et Sébastien Corbet pour que ces derniers en fassent un récit dessiné.
Le dessin de Sébastien Corbet va comme un gant à cette longue histoire pleine d'ombres et de haine. Noire est la couleur principale ici, sans aucun doute. Et l'on met un certain temps à démêler l'énorme pelote de haine qui a grandi au fil du temps. D'ailleurs, la principale force du récit est sans doute de réussir à tenir un lourd climat de suspicion sur 120 pages.

D'après une histoire de Didier Convard. Scénario: Jean-Blaise Djian. Dessin : Sébatien Corbet. Couleurs : Stéphane Heurteau. La Chenue. Vents d'Ouest. 120 pages. 25,50 euros.


Aucun commentaire: