mercredi 4 avril 2012

Réchana Oum : Mes chaussures couleur caca

La lecture du premier texte de Réchana Oum laisse un grand nombre d'images en tête. Obsédantes et fortes. La langue qui se déploie ici est hachée, les phrases courtes. On pourra penser que le texte s'est tenu longtemps dans la bouche de l'auteur avant de nous être donné. Difficile à écrire, forcément, cette relation destructrice entre un père tyrannique et sa fille qui subit pendant des années une autorité sadique avant de naître enfin à la vie.
Ce qui marque, c'est qu'on ne trouve pas le côté fabriqué de certains romans jeunesse. Bien faits, parfaits, comme conçus sur mesure. Ici à aucun moment, heureusement, on entend ces petites musiques familières qui agacent.
Mes chaussures couleur caca s'impose avec ses imperfections et son côté brut de décoffrage.

Réchana Oum : Mes chaussures couleur caca. Oskar éditeur. Collection Court métrage. 64 pages. 5 euros.

Aucun commentaire: