vendredi 6 avril 2012

Julia Kent : Green and grey

Dans son deuxième album solo, le violoncelle de Julia Kent se révèle toujours aussi envoûtant. Mélodies lentes et répétitives qui prennent peu à peu de l'ampleur. Tristesse qui affleure. Variations subtiles. Superpositions fragiles.
La violoncelliste canadienne, qu'on peut entendre également dans Anthony and the Johnsons, construit une œuvre personnelle profonde et mélancolique. À découvrir d'urgence.

Julia Kent : Green and grey. Tin angel records.

Aucun commentaire: