lundi 26 mars 2012

Vincent Cuvellier : La fois où je suis devenu écrivain

Je me doutais bien que j'allais trouver des choses intéressantes dans l'autobiographie de Vincent Cuvellier. Ce que ressent profondément un écrivain, ce qui l'anime, les fractures qui le poussent à avancer, ça fait partie des thèmes qui me passionnent. Et forcément, ça résonne même parfois avec des ressentis qui me sont très personnels.
Eh bien je n'ai pas été déçu et même, je crois que j'ai trouvé dans ces 80 pages une sincérité à laquelle je ne m'attendais pas nécessairement. C'est là tout l'intérêt de La fois où je suis devenu écrivain. Un livre serré et cash. Vincent Cuvellier observe son parcours et en même temps, ne peut s'empêcher de le revivre. De ce mouvement constant naît une grande tension. Un très beau livre sur ce qu'écrire veut dire.

Vincent Cuvellier : La fois où je suis devenu écrivain. DoaDo. Éditions du Rouergue. 80 pages, 8,50 euros.

Aucun commentaire: