Chantiers d'hiver

J'ai fini ces jours-ci un texte sur la folie. Au sens large. Pas vraiment du côté de la maladie. Drôle, un peu, je l'espère. Ça s'intitule très provisoirement Cielétoiléophobie. Reste à lui trouver une maison rapidement, afin qu'il ne prenne pas froid.
Là, me voici plongé dans un travail tout nouveau, pour moi. En même temps, un moment que j'avais un gros désir de ce côté-là. Le scénario donc. Et plus j'avance dans ce projet d'adaptation d'un roman pour la bande-dessinée, plus je m'aperçois des liens qui existent entre cette dernière et l'animation, le mouvement et le cinéma. Très très motivant même si pour le moment, je ne peux pas vous en dire davantage. Ni d'ailleurs vous dévoiler avec qui j'ai la chance de travailler. J'y retourne d'ailleurs car j'ai du pain sur la planche.

Commentaires

Sardine a dit…
Ouuuh, ça donne envie d'en savoir plus tout ça!
Painsurlaplanche bien alors!