mercredi 9 novembre 2011

Vivisection de Matt Dunhill et Cisko K


Décidément, le catalogue Treize étrange est à suivre de près. Très souvent audacieux et c'est le cas pour Vivisection. Noir et blanc réussi. Narration serrée et nerveuse. On dévore plus de 100 pages à vive allure.

Nous voilà en prise directe avec le cerveau un peu tortueux mais très familier de Théo. Ce dernier a en effet quelques difficultés à appréhender le réel.

Vivisection traite avec un humour très efficace et un brin effrayant de la suprématie du fantasme sur la réalité. Théo, en une nuit à peine, le temps de marier une énième fois sa grande soeur, effectue des va-et-vient incessants entre ses désirs, ses peurs et le réel. Et il ne sait plus où donner de la tête. Lisez Vivisection. Télescopages assurés.

Matt Dunhill et Cisko K : Vivisection. Treize étrange. 130 pages, 15 euros.

1 commentaire:

Matt Dunhill a dit…

merci pour cette belle critique, je suis heureux que cette lecture vous ai plus...