vendredi 23 septembre 2011

Quatre mains




Écrire à quatre mains était une expérience encore inédite pour moi. Jusque-là, j'ai beaucoup échangé avec certains illustrateurs en mettant en place une sorte de ping-pong très amusant et très enrichissant. Quand je travaille avec Laurent Richard, par exemple, les choses se déroulent ainsi et c'est toujours un immense plaisir.

Mais cette fois, sur le projet Et toc !, c'est différent, car Sylvie et moi échangeons constamment sur le texte, sa formulation, même si elle se charge davantage du contenu et moi du contenant. Et double nouveauté pour moi. Je suis dans l'écriture d'un documentaire quand je me sens plutôt proche de la fiction, des histoires. Heureusement, la collection s'inscrit justement comme différente, décalée, audacieuse. Alors je trouve à l'intérieur des poches de fiction. On a même eu l'idée de créer une petite série dans notre abécédaire avec des personnages récurrents donc et de nombreux dialogues. Maintenant, l'exercice demande pas mal de discipline je trouve et certains jours, je me trouve comme pris dans un carcan. Ou j'ai la sensation que l'ensemble ne progresse pas assez vite. On touche au but, ma coauteure et moi. Encore une bonne semaine de travail et l'essai sera bouclé. Je partagerai mon temps, ensuite, entre la préparation de mon spectacle et la fiction. Et je crois que je serai très heureux de revenir à la source.

2 commentaires:

Sardine a dit…

Je suis décidément fan de tes posts sur l'écriture et ta façon d'écrire!

Merci de partager ça avec nous, Benoît!

Benoît BROYART a dit…

Merci. Je vais donc continuer à "alimenter" le blog dans ce sens-là !