mardi 26 juillet 2011

Bill Callahan : Apocalypse



"Sobrement" intitulé Apocalypse, voici le troisième opus solo de Bill Callahan, qui officia quelques années au sein de Smog.
L'homme nous offre aujourd'hui une belle performance en se tenant quelque part entre dépouillement poignant et explorations audacieuses, entre folk assumé et americana. Et on en redemande.
Le résultat est magnifique d'humanité et Apocalypse, porté de bout en bout par le timbre de voix unique de Bill Callahan : gravité et douceur à toute épreuve.

Guitare sèche. Quelques notes de flûtes. Nappes plus amples un peu plus loin. L'émotion est partout, la scansion proche d'une lecture de poèmes, parfois. Bref, allez-y voir, vous m'en direz des nouvelles.

Bill Callahan : Apocalypse. Drag City, 2011.

Aucun commentaire: