lundi 20 juin 2011

Un beau métier



Je rentre du salon du livre de Vannes et je me dis que vraiment, je fais un beau métier.

Je n'oublierai pas les regards et les sourires des enfants. La façon qu'ils ont de s'avancer vers moi, un peu intimidés parfois, alors que c'est moi qui suis mort de trouille et tout remué d'émotions. Cette maman qui m'explique que les livres que j'ai écrits chez Milan poche Benjamin aide son fils autiste de quatorze ans en plein apprentissage de la lecture. Le travail admirable réalisé en amont par les enseignants avec leurs classes sur certains de mes textes. Tous les moments passés avec mes collègues de travail qui, pour la plupart, non seulement ont beaucoup de talent mais en plus ne se prennent pas au sérieux. L'énergie et la bonne humeur hallucinantes de Virginie et Michel. La gentillesse des jeunes gens assistant les libraires. La qualité d'accueil de la ville de Vannes.

Je ne changerai de métier pour rien au monde et tout ça me donne une furieuse envie de travailler !

2 commentaires:

Nanou a dit…

Enthousiasme et passion !! Quel cocktail énergisant du matin !!

Laurent Richard a dit…

Comment dire mieux ce weekend ?