jeudi 16 juin 2011

Ombres et silhouettes


Il y a quelques années, lors de la rédaction de Dans sa peau, j'ai fait entrer Chet Baker à l'intérieur de mon roman. J'avais besoin de lui, de son visage de parchemin et du son unique de sa trompette. Il s'est finalement laissé faire facilement pour incarner le personnage de grand-père dont j'avais besoin.

C'est comme ça. Puisque mes romans sont des films, j'ai besoin d'acteurs. Je procède toujours de la sorte. J'explique souvent cela quand je rencontre des classes. Le mélange entre vécu, fantasmé. Les allers et retours entre fiction et réalité. La tentation toujours présente de mélanger les deux pour faire surgir l'objet littéraire.

Dans le roman qui m'occupe ces temps-ci, celui que j'ai déjà évoqué ici. Vous savez bien. Entre La nuit du chasseur et Mary Poppins. J'utilise un procédé similaire.

En pleine rue, à New-York, je placerai cette fois la silhouette d'un musicien extraordinaire et très mystérieux, Moondog. Si vous ne connaissez pas ce génie, sachez qu'un tout jeune homme, Amaury Cornut, a construit un site assez complet sur Moondog. C'est ici. Vous apprendrez à mieux connaître le "Viking de la 6e Avenue".

Voilà donc que son ombre s'impose à moi dans la nuit. Je suis très heureux, en tout cas, qu'un vieil homme lui ressemblant, car ce n'est pas seulement lui évidemment, mais une concrétion dont il fait partie, ait accepté mon invitation pour rejoindre les pages de mon texte en cours. J'en suis très honoré.

Cela me rappelle un livre magnifique du Canadien Timothy Findley, Le chasseur de têtes. Dans ce roman, une femme croit posséder le don de faire sortir les personnages des livres. Imaginez sa tête, au début, quand elle voit Kurtz se lever et quitter la bibliothèque.

Ainsi vont les choses. Des personnes réelles rejoignent parfois des fictions. Et des personnages de roman émettent parfois le souhait de sortir de leurs livres !




Chet Baker : Let's get lost

Moondog : H'Art songs

Moondog : Sax Pax for a Sax

Timothy Findley : Le chasseur de tête. Folio Gallimard. 785 pages, 11,50 euros.

Joseph Conrad : Au cœur des ténèbres. Imaginaire Gallimard. 12,50 euros (éditions accompagnée du DVD contenant Apocalypse Now de Coppola)

Aucun commentaire: