mercredi 11 mai 2011

Laetitia Velma : Les eaux profondes



On croit être pris, d'abord, dans un univers pop un peu trop lisse. On tend davantage l'oreille pour entendre le même univers parfois se fissurer heureusement. Sans doute la plus grande réussite de Laetitia Velma est-elle là. De ne pas être tout à fait où on l'attendait, de sombrer un peu et de proposer finalement des climats bien à elle, avec une belle tendance pour les tensions. De celles d'ailleurs qu'on apprécie chez Dominique A, par exemple. Pas étonnant que ce dernier ait été convaincu par Laetitia Velma, assez pour réaliser tous les arrangements des Eaux profondes. Ombre et lumière donc sur un chemin plus original qu'il n'y paraît. Belle découverte. À suivre de près. Pour vous faire une idée, rendez-vous ici.


Laetitia Velma : Les eaux profondes.

Aucun commentaire: