lundi 30 mai 2011

Cliché





En littérature jeunesse, on travaille souvent très près du cliché. On l'approche, on l'intègre. Certains tombent dedans, d'ailleurs, en pensant que l'enfant ayant besoin de repères, etc. Étonnez-vous, ensuite, que la littérature jeunesse soit considérée parfois comme une sorte de parent pauvre de la littérature tout court. Certains textes manquent cruellement d'audace, c'est vrai.

Pour avancer, j'aimerais beaucoup cette fois intégrer le cliché afin de le pervertir et lui tordre le cou. Le dynamiter un peu. Je vais tenter d'y parvenir. Injecter ici ou là quelques bribes un peu décalées, pour faire de l'ensemble un objet qui restera non identifié, au moins en partie. Avec un brin d'originalité donc. En même temps, je voudrais que ce roman se construise comme un genre d'hommage à un certain nombre de films qui m'ont transportés, enfant.

Ici, je l'ai déjà écrit souvent, j'ai choisi de faire évoluer ma fiction dans un cadre très normé, celui d'un certain cinéma américain. Pas forcément le meilleur d'ailleurs. Développer donc, dans cette univers en apparence très normé, une relation frère/sœur pas forcément donnée d'avance. En tout cas, si heureusement, je ne sais pas tout à fait où je souhaite aller, je sais où je ne veux surtout pas aller.

Aucun commentaire: