lundi 14 mars 2011

Demandez le programme !


Je ressens le besoin de faire un petit point avec vous sur les publications à venir. De nouvelles choses qui se confirment, quelques livres décalés, etc. À vos agendas donc et pour chaque ouvrage, quelques commentaires.
Notez également que dans la colonne de droite de ce blog, vous trouvez une liste complète des "à paraître" que je tente de tenir à jour.
15 avril 2011 : La fin des haricots verra le jour chez Beluga. Illustrations de Laurent Richard, bien entendu. Un volume qui aborde la suite des aventures des deux héros des Carottes sont cuites, confrontés à la commercialisation et à la diversification de leur production de légumes. Une surprise : des invités de renom en toute fin de volume.
27 avril 2011 : Tina Tornade contre Gary Calamar sortira chez Milan poche, collection cadet, avec les jolies illustrations d'Anne Simon. Un western décalé et sans une goutte de sang.
4 mai 2011 : Magie noire paraîtra chez Sarbacane, dans la collection mini-romans. Un roman aux teintes gothiques. Un roman un peu noir forcément. Sur l'obscurité, la nuit, la pollution lumineuse des villes, l'adolescence et le Conte de Lautréamont.
Mars 2012 : L'année prochaine donc... Le libraire naîtra enfin chez Beluga, conçu à quatre mains avec l'ami Laurent Richard, écrit en pensant au goût qu'à Laurent pour l'accumulation. Un album qui raconte, entre autres, l'histoire d'un libraire qui avait les enfants en horreur... enfin qui croyait ça.
Mars 2012 : Vous pourrez faire connaissance de Spézette, jeune sorcière désobéissante, toujours chez Beluga. Illustrations de Soizic Gilibert avec laquelle je suis ravi de travailler.
Mars 2012 : Un nouveau Milan poche Benjamin. Le quatrième pour moi. Alessandro Maestro. L'histoire d'un musicien qui avait quelques problèmes avec ses voisins.
Septembre 2012 : Un cinquième Milan poche Benjamin, Manono torero, dans lequel il sera question d'un taureau qui n'était pas fait pour le combat.
Septembre 2012 : Mon premier documentaire pour la jeunesse, dans une nouvelle collection chez Gulf Stream, on en reparlera. Projet développé à quatre mains avec une spécialiste du développement durable, Sylvie Muniglia.

7 commentaires:

Libellune a dit…

Alors Benoît, ce nouveau genre, un documentaire ? Avec ce projet, tu auras quasiment faire le tour de toute la littérature jeunesse ! J'ai hâte d'avoir quelques précisions !

Benoît BROYART a dit…

Je t'en dis davantage la prochaine fois qu'on se voit.

Catherine Latteux a dit…

Eh bien! Belle actualité!

Benoît BROYART a dit…

Merci Catherine !

Anonyme a dit…

le bout de daca

Anonyme a dit…

caca benoi

carlos a dit…

pourquoi tu dis ca a Benoit Broyrt