vendredi 10 décembre 2010

Orchestre rouge


Premier groupe de Theo Hakola, Orchestre rouge occupe une place à part dans la scène punk-rock française du tout début des années 80. Sous la forme d'un double-CD, leurs deux albums sont ressortis en 2007.
Personnellement, ma préférence va au premier, Yellow Laughter, paru initialement en 1982. J'avais même ça en 33 tours dans mon jeune temps. Je l'ai toujours d'ailleurs mais ma platine a un léger problème de courroie ; elle produit donc malheureusement un son détestable.
Ce que j'aime dans ce premier album, c'est la singularité du son du groupe. La basse rappelle un peu celle de Peter Principle et par-dessus, bien entendu, la voix complètement outrée de Theo Hakola. C'est théâtral et complètement improbable. Quelques titres en français dont le très beau Je cherche une drogue qui ne fait pas mal. Si vous ne connaissez pas, je vous invite à découvrir Orchestre rouge ici. C'était la minute nostalgie d'un très vieil adolescent. En vous souhaitant un bon week-end.

Aucun commentaire: