vendredi 10 décembre 2010

La ballade de Sean Hopper

Sean Hopper tue les vaches à l'abattoir. On dirait même qu'il est fait pour ça. Il est violent avec tout le monde, en particulier avec Bonnie, et déteste les enfants. Il fait peur et roule vite dans sa Thunderbird, souvent alcoolisé, AC/DC poussé à bloc. Mais un jour, un accident de voiture va bouleverser sa vie.
Martine Pouchain raconte ici, avec la bouche du petit Bud, voisin de Sean, ce que sera la lente rédemption de Sean Hopper. A-t-on le droit à une seconde chance ? Pendant toute cette ballade, Sean oscille entre la vie et la mort. Et forcément, c'est dans ses failles que l'être humain se révèle le plus humain.
Très beau livre. Juste. Avec des dizaines de phrases taillées au scalpel qui laissent des traces. "Et la nuit a avalé sa colère."

La ballade de Sean Hopper de Martine Pouchain. 240 pages, 15,50 €. Collection Exprim'. Éditions Sarbacane

Aucun commentaire: