lundi 6 septembre 2010

Interpol, Arcade fire... moumoumou

Comme vous le savez, ici on évoque aussi la musique. Et de toute façon, cette dernière m'accompagne toujours quand j'écris. C'est donc en toute logique. J'ai jeté une oreille en cette rentrée à deux grosses sorties. Peut-être que je deviens vraiment un vieux c.. mais les derniers opus d'Interpol et d'Arcade Fire ne valent vraiment pas grand-chose. Le premier se perd dans une horrible bouillie pop-rock sans aucun relief. Le second reprend les recettes de ses deux prédecesseurs, le côté débraillé en moins, ce qui est bien dommage.
Heureusement qu'avec le temps, quand on est un vieux c.., on s'est construit une belle discothèque. C'est plutôt rassurant. Je réécoutais par exemple il y a peu l'album Low-life de New Order, paru au siècle dernier, en 1985 donc. Quel bonheur !
Avant la fin du mois, côté chanson française, est annoncé un nouvel opus de Bertrand Belin. On y jettera une oreille, assurément. La perdue était un bijou.
Dans mes découvertes récentes, Wovenhand, le folk ombrageux et lyrique de David Eugene Edwards, ancien leader de 16 Horsepower. Un nouvel album récemment sorti avec une reprise... de New Order. Si si. Vous pouvez écouter l'album Mosaic sorti en 2006 ici. Ça m'étonnerait que cela ne vous fasse pas vibrer la cage thoracique. Et bande de veinards, une belle vidéo d'un concert en juillet dernier à Cluses, lors du dernier festival Musiques en Stock. C'est ici.
Côté concert, j'ai vu que Shannon Wright passait à Rennes le 23 novembre. Cette fois, je tenterai de ne pas la rater.

Aucun commentaire: