mardi 15 juin 2010

Décomplexé

À force de creuser les mêmes sillons, ou presque, je m'aperçois que je m'interdis beaucoup moins de choses qu'il y a quelques années. Je progresse en ayant moins le soucis de préserver. J'avance en crochetant aussi dans ce qui me fait mal depuis bien longtemps. Au risque de nager dans une relative impudeur. J'avance donc décomplexé, d'une certaine façon, ne m'interdisant pas ou m'interdisant moins d'arpenter certains territoires. Le résultat auquel je vais arriver avec cette nouvelle façon de procéder ? Difficile à dire. Toutes ces directions pourraient bien se révéler plus stériles qu'il n'y paraît au départ. L'exaltation passée, que restera-t-il ? On verra bien. Mais pour le moment, je poursuis...
Ce billet est un peu flou, peut-être. Disons que d'une certaine façon, je continue, je poursuis une forme de restructuration de mon propre passé par le roman, au moins pour une partie de mon travail. L'écriture permet ça.

Aucun commentaire: