vendredi 21 mai 2010

The National : High violet


La première écoute m'a fait un peu peur, j'avoue. La production sans doute noyant un peu l'ensemble des couches sonores dans une uniformité trop appuyée à mon goût. J'aime quand chacun se détache dans un groupe. Mais voilà, je crois que le dernier opus de The National est bien plus subtil qu'il n'y paraît. La nappe rythmique et les cuivres à l'arrière habillent parfaitement la voix grave de Matt Berninger. Plus j'écoute et plus j'aime parce que je découvre des fractures imperceptibles au début. Je me demande bien ce que cela peut donner en concert.
L'occasion aussi pour moi de constater que cela fait vingt ans que j'achète des disques sortis chez 4AD.

The National
: High violet. 4AD.

Aucun commentaire: