jeudi 15 avril 2010

Finalement

J'ai passé une grande partie de la journée à tourner autour, chercher le rythme, la voix adéquate. Je pensais n'arriver à rien finalement. Que c'était un jour sans. Et puis , au bout d'un long moment, je crois que j'ai trouvé l'angle pour avancer, les courbes à suivre. Quelque chose s'est décroché. Pas facile d'être clair quand on décrit la confusion à l'intérieur d'un crâne. Formuler clairement la confusion. L'écriture mène vers de magnifiques paradoxes.
Heureusement. Pas trop mécontent du résultat. On avance, on avance... La sensation que tout va s'accélérer, que je verrai le bout d'ici peu.

Aucun commentaire: