mercredi 21 avril 2010

Détachement progressif

À mesure que je progresse dans l'écriture de mon chantier adulte, je m'aperçois heureusement que l'ensemble de l'univers mis en place se détache, s'éloigne. Il continue d'évoluer en parallèle, dans un espace qui, s'il n'est pas tout à fait autonome, offre ses propres règles de fonctionnement. Voilà ce qui me fait penser, aussi, que je suis pas trop loin de la sortie.

Aucun commentaire: