mardi 16 février 2010

Tuxedomoon

En plus de deux ans de présence ici, je m'aperçois que je n'ai jamais évoqué Tuxedomoon. Pourtant, c'est un de mes groupes de prédilection. Ils m'accompagnent depuis l'adolescence. Toujours dans la marge. Avec un son reconnaissable entre mille. Les battements de cœur de la basse de Peter Principle, le violon électrique de Blaine Reininger et la voix unique de Steven Brown. En trente ans, ils ont défriché des dizaines de territoires, aussi à l'aise au sortir du mouvement punk que dans des approches pop-rock ou ambiantes. Toujours en mouvement.
Et c'est un miracle. Sachez que si vous ne connaissez pas encore ces américains, vous pourrez découvrir à peu près toute leur discographie sur Deezer. Profitez-en... Oui mais par où commencer ? Pas de conseil à vous donner puisque tout est bon. L'odre chronologique... pourquoi pas. Voir comment de grands artistes s'approprient une multitude de courants pour les détourner. Messieurs, chapeau bas en tout cas. Continuez de m'émouvoir quotidiennement. Comme certains ont des livres de chevet, Tuxedomoon pourrait bien être mon groupe de chevet.

Aucun commentaire: