lundi 15 février 2010

Cadre


Après plusieurs semaines de sables mouvants, je pense que le cadre de mon projet adulte est enfin arrêté. Et ce n'est pas rien pour moi qui peine toujours à me stabiliser sur une structure. Et pourtant, c'est un passage obligé si je veux justement déborder du cadre, c'est-à-dire m'en affranchir, bien sûr, mais aussi creuser à l'intérieur. Juste des lignes directrices. En effet, je ne peux me résoudre à être aussi perdu que mes personnages dans un texte, même si, heureusement, il reste des centaines de zones d'ombre et de beaux espaces de liberté.
D'ici quelques semaines au plus tôt... quelques mois au plus tard, je serai arrivé à bon port je l'espère. Je sais, ce que j'écris ici est assez flou et ne vous donne pas beaucoup d'éléments sur ce chantier en cours mais c'est assez fidèle à ce que je ressens profondément.

Aucun commentaire: