dimanche 8 novembre 2009

Stabat Mater Vivaldi

J'ai retrouvé par hasard ce merveilleux disque à la médiathèque de Peillac hier. J'ai beaucoup écouté cet enregistrement adolescent. Au niveau de l'émotion, c'est très fort. La voix de James Bowman vous transperce. Elle vrille au profond du ventre. Compte tenu des nombreuses rééditions, je pense que cette interprétation doit faire référence. Si vous n'avez jamais écouté ça, vous avez beaucoup de chance. Vous allez pouvoir le découvrir. Je suis certain que vous serez bouleversé.
On en reparle ici...

Aucun commentaire: