jeudi 1 octobre 2009

Épaisseur

Les jours passent, l'automne tarde à arriver et mon western prend de l'épaisseur. Il y a un côté rassurant à avancer. Pour ce roman, je parviens apparemment à developper une intrigue plus dense qu'auparavant. Davantage de personnages en tout cas. Des focus sur l'un puis sur l'autre. Toujours une approche cinématographique de la chose. Un chapitre par jour environ pour un total qui devrait avoisiner les douze. Que dire de plus. Qu'il ne fait pas vraiment bon vivre depuis quelque temps à Redbull City. J'aime être en plein milieu de l'histoire avec cette sensation de connaître les personnages développés. Ils sont, chaque fois, un mélange de plusieurs personnes. Des souvenirs remélangés pour donner de nouveaux visages. Je les connais tous. Je les ai tous connus. Sous des formes un peu différentes.
Le chapitre 6 m'attend...

Aucun commentaire: