mardi 8 septembre 2009

Louis Gris is back

Suite à des retours des éditeurs négatifs mais plutôt constructifs, nous avons décidé avec Laurent Richard de remettre notre personnage de libraire en selle. Le texte est trop long, pas assez efficace, le personnage sympathique mais l'histoire trop alambiquée. Merci, en tout cas, à tous les éditeurs qui ont pris le temps de nous lire et nous ont fait une vraie réponse.
Nous avons revu la trame ensemble avec Laurent.
J'aime beaucoup ce type de travail de concertation, de ping-pong, entre le texte et l'image. Cela fait évoluer Louis pour lequel nous avons une certaine tendresse. Attention, dans la nouvelle version... nous allons faire sortir Louis Gris de sa librairie. Je vais travailler aujourd'hui sur la création d'un texte court et efficace. Et pendant ce temps-là, de son côté, je sais que Laurent pense aux images et même crée des images. Espérons que le résultat sera... explosif ! Je vous en dis plus un peu plus tard.

4 commentaires:

Marguerite a dit…

Question de collègue curieuse : lorsque tu as ainsi des retours négatifs/constructifs, présentes-tu ton re-travail à ces mêmes éditeurs, ou à d'autres ? (question que je me pose parfois, n'osant présenter la nouvelle version aux mêmes éditeurs de peur de lasser) Merci d'avance pr ta réponse ! :-)

Benoît BROYART a dit…

Bonjour chère collègue curieuse,
Il n'y a pas de règles. La prise de décision, pour un éditeur, prend de nombreux facteurs en compte. La qualité du texte, bien sûr, mais aussi son efficacité, sa longueur, etc. Pour ce projet en particulier, les différents retours pointent les mêmes défauts, preuve que ces derniers existent bel et bien. Dans ce cas, non, je n'hésiterai pas à représenter le projet s'il a évolué. L'intérêt est aussi que les éditeurs sachent de quel texte je leur parle quand je les rappelle. On gagne du temps.

anthony a dit…

Bonjour Benoît,
tes nouveaux livres ont l'air passionant.Tu m'as donné envie de écrire une histoire d'orque.
J'aimerais beaucoup que tu reviennes dans notre classe.Tu m'as appris beaucoup de choses.Grâce à toi je suis sûr que mon histoire sera aussi passionante que Morton et Mortisson.Si tu reviens avec nous et qu'on écrit une autre histoire ce sera celle de l'orque.Comment s'appellent tes nouveaux livres?
Au revoir
Anthony Guitton

Benoît BROYART a dit…

Bonjour Anthony,
Merci pour ce signe et pour l'intérêt que tu portes à mon travail. Moi aussi, j'ai été très heureux de pouvoir travailler avec vous.
Mon nouveau livre se nomme Lunatic. Il est sorti la semaine dernière. C'est le texte de la pièce créée par Drolatic Industry et jouée début décembre à Redon et fin décembre à Peillac.