mercredi 6 mai 2009

Travaux de reprises

Ces dernières semaines, le temps paraît trop court pour espérer reprendre les projets en cours. Ce n'est pas grave, des débuts de roman, des sensations, des tristesses et des joies, des bouts de souvenir à agencer continuent de grandir en moi. Le tout est de saisir quelques notes pour revenir ensuite sur ces bribes, dès que le temps le permettra... Pour l'heure, c'est un beau fouillis.
Le printemps est non seulement propice aux salons en tous genres, ce qui permet tout de même de rencontrer ses lecteurs, ce n'est pas rien... Mais apparemment, le printemps est propice également au réveil des éditeurs. Je reviens vers vous pour vous donner bientôt du sûr mais un certain nombre de petits contes auxquels je suis attaché devraient trouver bientôt des maisons accueillantes.
Ceci explique aussi le peu de temps qui reste pour avancer les projets puisqu'il faut, chaque fois, et ce n'est pas forcément une mauvaise chose, relire, reprendre, modifier, couper, étendre, détailler... avant de signer des contrats. Je vous tiens au parfum.

Aucun commentaire: