mardi 27 janvier 2009

Nouveaux chantiers

J'achève aujourd'hui une nouvelle version d'un court roman écrit il y a un moment maintenant, consacré à une révolte de poubelles, destiné aux enfants.
Je m'aperçois que j'ai semé un certain nombre de graines ici ou là, ces mois derniers. Pour être plus clair, disons qu'un nombre important de projets sont en lecture chez des éditeurs ou en passe de l'être. Avant d'entamer autre chose, j'ai envie de savoir ce qu'il adviendra de Louen et Louna, de l'homme petit-pois, du libraire, de Mélisse.
J'ai décidé que j'allais me consacrer quasi exclusivement pour quelques semaines ou mois (quasi exclusivement) à l'écriture d'un nouveau roman "adulte".
Un moment que cela me travaille, me tiraille, je l'ai déjà écrit ici. Un moment que cela me fait peur, d'ailleurs. J'ai peur que le projet me porte rapidement sur les nerfs. J'ai peur de ne pas arriver à tout mettre debout. J'ai peur des impasses. En même temps, voici au moins cinq ans que je repousse l'échéance, tout en sachant que je vais m'y remettre.
J'ai un embryon d'histoire. Disons un personnage et quelques lieux pour le moment. Des visages qui commencent à se dessiner. Des histoires de plusieurs vies décidées à se croiser. J'ai noirci quelques pages supplémentaires de mon carnet Éléphant que j'ai déjà évoqué ici.
Avec les années, j'espère avoir acquis une maîtrise plus grande du récit, des dialogues... Je plonge donc et vous tiens au courant. Souhaitez-moi bonne chance !

8 commentaires:

Libellune a dit…

Bonne chance, Benoît !

là c'est moi a dit…

tiens, salut ! un salut d'une vosgienne (labellisée Magnier) croisée à Montreuil, je ne sais pas si tu te souviens. J'avais bien aimé tes propos sur les forêts de sapns :-) et j'aime bien ton blog. Courage pour le roman ! Y'a que le premier pas qui coûte (puis le 2ème... puis le 3ème...)

moune a dit…

Bon courage à toi pour apprivoiser tes peurs de la part d'une adulte qui a fort envie de découvrir ton roman en gestation !

Benoît BROYART a dit…

Bonjour Anne, Anne et Moune,
Merci beaucoup pour vos encouragements... qui tombent à pic puisque le chantier débute aujourd'hui même !
Anne (labellisée Magnier), bien sûr que je me souviens de toi.

Stéphane a dit…

Affuter son coeur et aiguiser sa langue. L'écriture est un combat. Chaque ligne est une bataille. Bon courage!

Benoît BROYART a dit…

Merci Stéphane. Tes encouragements me vont droit au cœur. Aujourd'hui, moi aussi, je serai dans la rue !

Anne Percin a dit…

dans la rue ? Wow, encore un point commun ! :-) tu me diras aujourd'hui on était des milliers alors ça ne compte pas. Moi c'était au Creusot, grand bol d'air glacé et de drapeaux rouges, tout le monde en vrac, sidérurgie, hôpitaux, les écoles... Ça faisait du bien.

Benoît BROYART a dit…

Des milliers... au moins un million oui. Et cela fait du bien de voir les gens se réveiller ! À Redon, il y avait une belle foule.