vendredi 30 janvier 2009

Low, pour commencer

En visitant récemment le blog d'Anne Percin (http://annepercin.blogspot.com/), j'ai découvert avec bonheur que l'auteur proposait la bande-son de son premier roman "adulte" qui sera publié au Rouergue à l'automne. Je trouve l'idée très belle. Il se pourrait bien que je vous livre quelques pistes sonores concernant les ambiances d'écriture de mon roman "adulte". J'écris toujours en musique. J'en ai besoin. J'ai besoin de la bande originale du livre en train de se construire. J'ai toujours progressé comme cela et je pense que je ne suis pas prêt de m'arrêter.
Pour l'heure, pour le début des images, je pense souvent au groupe américain Low. Ce mélange de lenteur et de tension, je l'avoue, me convient parfaitement. Parce que la lenteur et la tension donnent une belle profondeur. J'ai découvert Low il y a quelques années avec leur album Trust. Je vous le recommande chaudement. Vous pourrez l'écouter ici : http://www.deezer.com/#music/album/107091. Je vous conseille également les deux premiers albums I could live in hope et Long division, plus dépouillés, ou encore le très beau Things we lost in the fire, produit par Steve Albini. Je vous laisse en bonne compagnie...

1 commentaire:

Anne Percin a dit…

LOW est le groupe-culte de mon compagnon, lui aussi écrivain ! on les a vus en concert à paris il y a 8 ans, sur une péniche amarrée, entre le roulis de la Seine et l'hypnose de leur musique, j'ai bien cru que j'allais tomber en syncope :-)
bon souvenir, anyway !