vendredi 23 janvier 2009

Le discours sur la tombe de l'idiot

Née au Québec en 1975, Julie Mazzieri publie un premier roman au titre énigmatique : Le discours sur la tombe de l'idiot. Et le livre l'est tout autant.
Un matin, le maire et son adjoint décident de se débarrasser de l'idiot du village en le précipitant dans le puits...
La scène qui ouvre le roman pourrait être celle d'un polar mais il n'en est rien. Ce qui est fascinant ici, c'est la façon dont Julie Mazzieri agence ensuite les différentes séquences de son texte. La maîtrise de la structure du récit est impressionnante. L'auteur procède par petites touches, suivant les habitants du village l'un après l'autre, s'attardant sur des points apparemment anodins, revenant sur ses pas. Ressort de tout cela un climat lourd et relativement fascinant. Comme si des vies considérées des habitants de ce village, l'auteur avait décidé de conserver l'essentiel, le petit événement qui parfois fait sens. Belle réussite.
(Le Discours sur la tombe de l'idiot. Julie Mazzieri. Éditions José Corti. 256 pages. 17 €)

Aucun commentaire: