vendredi 5 décembre 2008

The Cure

Je ne fais pas partie des fans mais enfin, en découvrant le dernier album de The Cure (http://www.myspace.com/thecure), je ressens une furieuse envie de me mettre à danser pieds joints, la tête entre les mains. J'ai envie de m'habiller en noir, d'avoir les cheveux longs et dressés sur la tête, de me peindre les yeux en noir. Certes, on n'atteint pas les sommets des premiers opus mais c'est fascinant de voir que le temps ne semble pas avoir de prise sur Robert Smith. La même voix plaintive et un peu puérile, pleine d'émotions sombres en tout cas. Pour danser au réveillon du nouvel an, je vous conseille The only one.

1 commentaire:

Libellune a dit…

Nous écoutons au même moment "The only one" et nous avons "la banane", mon Dieu ! ça fait du bien de se replonger dans ces sonorités, cette voix qui a bercé nos années collège .... Merci Benoît !