vendredi 5 septembre 2008

Le je de l'acteur


Il existe un lien fort, sans doute, entre l'écrivain et l'acteur. Ce sont tous les deux des menteurs.
Plus à l'aise avec le "je" ? En tout cas, la nette sensation quand j'écris de me glisser dans la peau du personnage. Tenter de le remplir. Pour certains textes, c'est vraiment déstabilisant.
Hier, j'ai recueilli les réactions d'une partie de la compagnie Drolatic Industry concernant ma proposition de texte pour leur prochain spectacle. Il y a du pain sur la planche mais le courant, comme chaque fois avec eux, est passé. C'est vrai, il y a comme une évidence entre nous. Je ne peux pas trop en dire plus mais un travail en commun se profile, prend corps, et cela me met dans une joie folle ! Travailler ensemble, quelle bonne idée !
Vous la trouvez jolie, ma fleur des Pyrénées ? Regardez attentivement sur la droite. Vous voyez la coccinelle ?

Aucun commentaire: