jeudi 11 septembre 2008

Carolyn Hume


Un moment que nous n'avions pas évoqué la musique ici. Pourtant, elle m'accompagne chaque fois, dans l'écriture. J'ai découvert très récemment cette pianiste anglaise assez inclassable. J'ai fait l'acquisition de son dernier album qui est une merveille de délicatesse, de sensibilité un peu triste. J'en ai des frissons. Bref. Cela me met dans tous mes états et j'ai envie de vous faire profiter de cette découverte.
Pour acheter ses disques, faites un tour de ce côté :
J'attends vos commentaires. C'est de toute beauté, n'est-ce pas ?

Aucun commentaire: