jeudi 26 juin 2008

Du neuf le 3 juillet ?



Voici un long moment déjà (deux ou trois mois) que Milan conserve deux de mes manuscrits en lecture. Je devrais être fixé la semaine prochaine sur Les caprices de Mélisse et La bouche de l'ogre.

J'ai déjà évoqué ce problème ici. Il m'est difficile, voire impossible, d'entamer un nouveau chantier avant de savoir si oui ou non mon éditeur accueillera mes nouvelles propositions.

Ce temps de non-écriture n'est sûrement pas du temps de perdu, c'est vrai. C'est le temps aussi pour laisser naître de nouvelles images.

Aucun commentaire: