jeudi 29 septembre 2016

Un éléphant sur France Culutre

Je suis très heureux, la semaine prochaine, je vais enregistrer un émission sur France Culture... Je n'étais pas allé à la maison de la radio depuis le siècle dernier.
Je réponds avec grand plaisir à l'invitation d'Aline Pailler qui me propose de venir parler dans son émission Les temps buissonniers, chouette moment pour aller à la découverte de l'actualité des spectacles pour enfants et adolescents et/ou de la littérature de jeunesse.
Il y sera question de New York... Mais comment vais-je faire ? Je n'y suis jamais allé... Delphine Jacquot non plus d'ailleurs. Dans Un éléphant à New York, eh bien il s'agit d'une ville fantasmée... Bon bah voilà de quoi nous pourrons parler, par exemple. Ouf.
Seront présents également sur le plateau, les comédiens du spectacle pour enfants The great disaster, ce jour-là.
L'enregistrement a lieu la semaine prochaine.
Ah oui... L'émission sera diffusée le dimanche 9 octobre de 6h30 à 7h00. Vous êtes matinales et matinaux ? Ça tombe bien... Autrement, eh bien il vous reste le podcast.
Merci à Aline Pailler pour l'intérêt qu'elle porte à Un éléphant à New York.

mardi 20 septembre 2016

Résidence Argentan, billet 1

Je suis arrivé depuis un peu plus d'une semaine à Argentan afin de travailler sur mon projet ambitieux qui consistera à élaborer un scénario de roman graphique sur la vie d'Antonin Artaud. Pourquoi le choix du roman graphique ? C'est une évidence pour moi, quand je regarde les visages d'Artaud, les personnes qu'il a connues, les expériences qu'il a traversées (cinéma, théâtre, internement asilaire)... Il se dégage de tout cela une force graphique. Les images surgissent de partout.
Première expérience de résidence pour moi. Grand merci à la ville d'Argentan et au conseil régional de Normandie pour leur confiance. J'ai dorénavant toutes les cartes en main et les moyens pour développer un projet qui m'habite depuis quelques années.
Ce qui m'intéresse chez Artaud, au-delà de son œuvre hors-norme aux contours impossibles à cerner, c'est Artaud lui-même, l'homme aux prises avec sa folie. Alternent chez Artaud, pour ne pas écrire cohabitent chez Artaud, puisque chez ce dernier, plusieurs états se superposent parfois, une conscience aiguë de la folie et un délire dans lequel on lit de magnifiques fulgurances poétiques qui font sens. C'est passionnant.
Voilà pourquoi l'un des aspects les plus intéressants de son œuvre réside dans ce qui entoure son œuvre, ce qui est entré dans son œuvre comme par effraction. Correspondance, carnets, dessins.
Puisque j'ai décidé de commencer à donner à voir la vie d'Artaud par la fin, je suis plongé actuellement dans les textes du poète Jacques Prevel, qui l'a accompagné durant ces deux dernières années passées à Paris, après ses neuf ans d'internement. Et dans les magnifiques documents audiovisuels créés par Gérard Mordillat et Jérôme Prieur. Au départ, ces derniers souhaitaient proposer une fiction sur Artaud, la fin de sa vie, son amitié avec Jacques Prevel. Cette fiction, qui porte le même titre que le journal de Prevel, En compagnie d'Antonin Artaud, est noire et belle, avec la présence d'un Sami Frey très convaincant. En creusant dans le matériau biographique d'Artaud, les cinéastes ont eu le désir de proposer aussi un documentaire s'appuyant sur des rencontres, des entretiens avec des personnes ayant connu Artaud. Cela a donné La véritable histoire d'Artaud le Mômo, où l'on apprend beaucoup aussi.
Fascinant de continuer à creuser dans ces directions.
D'ici quelques jours, je devrais être en mesure de poser les premières cases du roman graphique.
(Photo Eli Lotar. Artaud en 1930)

Jacques Prevel : En compagnie d'Antonin Artaud. Flammarion.
Gérard Mordillat et Jérôme Prieur : En compagnie d'Antonin Artaud et La véritable histoire d'Artaud le Mômo. Arte vidéo.

mercredi 14 septembre 2016

En librairie

Vous trouverez aujourd'hui en librairie deux nouveaux volumes de la collection Docs Benjamin aux éditions Milan.

L'idée est de proposer une fiction sur un sujet scientifique, historique... encadrée par quelques pages documentaires. Les 6-8 ans apprennent en suivant les aventures de...

Gaspard et les drôles de machines est illustré par Benjamin Strickler et évoque Léonard de Vinci.

La chasseuse de mammouths est illustré par Pierre Van Hove et évoque le quotidien des Cro-magnon.

Bonne lecture...

jeudi 8 septembre 2016

Frédéric Maupomé et Dawid : Supers tome 2. Héros

J'avais beaucoup aimé le tome 1, et toute la maisonnée ici aussi. Le tome 2 tient largement ses promesses... et même un peu plus que ça.
Supers, c'est un scénario bien serré avec une fratrie bien soudée, aux prises avec des méchants... mais aussi avec le reste de la planète. Ne l'oublions pas en effet, Mat, Lili et Benji ont été abandonnés sur la Terre par leurs parents. Ils ont des super-pouvoirs. Doivent-ils les utiliser ? Ou tenter de se fondre dans la masse des êtres humains, tout simplement pour tisser des liens, avoir des copains...
De l'action donc au rendez-vous, et sur du long format puisqu'on se régale de 110 pages. C'est pas rien. De l'émotion aussi. Un joli rythme de lecture.
Et pour finir, je suis fan du dessin de Dawid. Toujours juste et subtil. Couleurs au top également. Très très beau.
Bravo !
Alors précipitez-vous chez votre libraire. Et si vous n'avez pas lu le tome 1, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

Frédéric Maupomé et Dawid. Supers. Tome 2. Héros. Éditions de la Gouttière. 110 pages. 18 euros.

lundi 29 août 2016

Inauguration du Fauteuil à ressort vendredi 2 septembre


Après plusieurs mois de travaux, c'est effectif ! J'ai emménagé dans l'hyper-centre de Peillac.
Très heureux d'avoir un nouveau bureau.
On inaugure vendredi.
Amies et amis de par ici et de pas loin, de Peillac-City et de tous les environs, vous viendrez ?


jeudi 25 août 2016

Wakou, c'est chouette !

Ce matin, en me mettant au travail, je me suis aperçu que j'étais en train d'écrire ma vingt-quatrième petite fiction pour Wakou. Ce conte, vous le lirez sans doute dans les pages de cette excellente revue au début de l'année prochaine.
En attendant, eh bien je vous propose de vous ruer sur le numéro de septembre, en kiosque depuis peu. Au milieu d'un contenu documentaire accessible et passionnant, eh bien vous trouverez un petit conte que j'ai fabriqué pour vous, Le héron et les poissons (joliment illustré par Cielle Graham), adapté d'une fable de La Fontaine un brin méconnue.
Un moment donc... quelques petites années déjà que j'ai la joie de travailler pour ce titre. Les demandes de la rédaction évoluent au fil des numéros, on ne s'ennuie jamais et je bosse avec Clara Recordier, la rédactrice en chef, avec beaucoup de plaisir.
Merci à Clara donc pour sa confiance et à toute la rédaction de Wakou.

mardi 23 août 2016

Bienvenue chez le vampire

Il était paru en 2008 avec de jolies illustrations d'Édith sous le titre Le pire des vampires. Épuisé depuis belle lurette, il arrivera en librairie le 12 octobre prochain avec un nouveau titre, Bienvenue chez le vampire, et les illustrations pétillantes d'Aurélie Grand. Tremblez braves gens... ou pas... Car Bogdan est de retour !
Ce sera chez Milan poche, collection cadet.
Qu'on se le dise !
Merci à toute l'équipe de Milan pour sa confiance.

"Dans un petit village des Carpates,
la grande fête de l’été est annulée
en pleins préparatifs : le comte Bogdan,
vampire de son état, est de retour au château voisin.
La peur s’installe et les habitants se cloîtrent !
Silvia est furieuse : comment ce Bogdan
ose-t-il lui gâcher sa fête préférée !
Elle est bien décidée à aller lui parler…"